Communiqué de presse

Lyon, France , 22 March 2022 La licorne EdTech GoStudent se lance sur le marché américain

Lyon, France, 22 Mars 2022 - Dans le cadre de sa mission visant à devenir un fournisseur d'éducation de premier plan dans le monde, la licorne EdTech GoStudent a annoncé son expansion aux États-Unis, avec l’installation de son siège basé à Austin, au Texas. Après un lancement réussi en novembre 2021, GoStudent est prêt à proposer des cours particuliers en ligne sur mesure dans plus de 30 matières à un marché potentiel de 50 millions d'élèves de la primaire au lycée. Privilégiant une réussite scolaire durable, GoStudent propose des abonnements de 6 à 36 mois, avec un prix par cours allant de 32 à 50 dollars, en fonction du forfait choisi. Aujourd’hui, GoStudent est la start-up EdTech la mieux valorisée en Europe et est présente sur 23 marchés, dont de nombreux pays d'Amérique latine et d'Europe, ainsi que le Canada et la Turquie. #### Les États-Unis : un marché prometteur pour le soutien scolaire en ligne GoStudent a pour objectif de donner accès à des millions de familles américaines à des cours particuliers abordables et personnalisés pour leurs enfants, notamment pour préparer des tests tels que le SAT, indispensable pour s’inscrire dans une université américaine. L’entreprise propose également des cours particuliers dans les matières scolaires classiques tout comme un soutien dans l’apprentissage de matières basées sur les centres d’intérêt comme le code. Les cours particuliers sont dispensés à distance, par visioconférence, et réalisés via la plateforme en ligne de GoStudent. Via sa plateforme, les leçons peuvent être programmées et les commentaires partagés. *"Le potentiel du marché de plus de 50 millions d'étudiants âgés de 6 à 18 ans est énorme"*, déclare Laura Warnier, directrice de la croissance chez GoStudent, chargée de piloter l'expansion mondiale de GoStudent. *"Les conditions de marché que nous avons trouvées en entrant aux États-Unis sont avantageuses. Nous nous attendons à une offre de professeurs de haut niveau, en raison du grand nombre d'universités de premier plan et du fait que les étudiants universitaires exercent un emploi pendant leurs études",* explique Laura Warnier. *"Nous sommes également conscients qu'aux États-Unis, l'apprentissage en ligne est déjà reconnu et établi. Cela, ajouté au fait qu'il existe de vastes zones rurales où l'accès à des professeurs de qualité en personne est limité, et où le tutorat en ligne sera bien accueilli, constitue un lancement prometteur."* Des études de marché récentes menées par GoStudent aux États-Unis montrent que plus de 65 % des parents interrogés ont organisé des cours particuliers pour leur enfant au cours des 12 derniers mois et ont payé en moyenne 68 dollars par séance. Le prix d'une séance avec GoStudent, en fonction de la formule choisie, est de 41 dollars, soit 40 % de moins que la moyenne américaine. *"Notre vision est de développer le plein potentiel de chaque étudiant. Dans notre parcours pour atteindre cet objectif, nous nous engageons à offrir un accès à un enseignement de haute qualité en utilisant des solutions en ligne et en fixant des tarifs plus abordables. La numérisation a toujours contribué à démocratiser les industries et l'application de cette logique à l'éducation n'a que trop tardé",* déclare Felix Ohswald, cofondateur et PDG de GoStudent. #### Un siège américain basé au sein du hub de start-up d’Austin Texas et dirigé par Sam Best Sam Best a été nommé en Janvier 2022 pour lancer le marché américain en tant qu’expert chevronné dans la vente possédant une vaste expérience de leadership dans un environnement d'hypercroissance, ainsi qu'une expérience avérée dans la construction de fondations pour des startups de logiciels et technologies prospères. *"Outre la vaste expérience de Sam, c'est un leader inspirant qui sait comment motiver son équipe avec passion et énergie. Nous sommes convaincus qu'il constitue un excellent ajustement culturel pour GoStudent"*, partage Laura Warnier. La licorne EdTech a choisi d'ouvrir sa base américaine à Austin, au Texas, pour s'intégrer à l'environnement passionnant des start-up d'Austin. GoStudent rejoint plus de 7 000 entreprises high-tech et 100 incubateurs, accélérateurs et espaces de coworking que compte la ville. La richesse du vivier de talents d'Austin est au cœur des considérations stratégiques qui ont présidé au choix de ce site. La ville possède la cinquième plus forte concentration d'adultes ayant fait des études supérieures et plus d'un tiers de la population a entre 25 et 44 ans. *"Nous sommes à la recherche de profils brillants et diversifiés pour alimenter notre croissance. Austin dispose d'un vivier très attractif composé de personnes aux multiples facettes. Cela en fait un lieu très prometteur pour nous, où nous pouvons trouver des talents correspondant à notre culture afin d'acquérir une position de leader sur le marché américain du soutien scolaire"*, déclare Sam Best, directeur américain de GoStudent. #### Des plans de croissance ambitieux Tout au long de l'année 2022, GoStudent a pour objectif de faire croître son équipe basée à Austin à plus de 130 talents, couvrant la gestion des professeurs, le suivi client et la vente. D'ici la fin de l'année, GoStudent vise à atteindre un volume de 150 000 leçons réservées par mois dans tout le pays. Le lancement de GoStudent aux États-Unis intervient quelques semaines seulement après l'acquisition de la plateforme d'apprentissage et de révision Seneca Learning, basée au Royaume-Uni, et de Tus Media Group, basée en Espagne, qui propose une marketplace pour le soutien scolaire. En janvier 2022, GoStudent a annoncé un tour de financement de série D de 340 millions de dollars, mené par Prosus, et une valorisation de l'entreprise de 3,5 milliards de dollars. La société de capital-risque et de capital de croissance basée à New York, Left Lane Capital, a investi dans GoStudent depuis son tour de financement de série A début 2020. *"Nous avons vu de nombreux investissements passés, tels que Hellofresh et Blinkist, venir d'Europe aux États-Unis avec un grand succès. Nous sommes ravis que les étudiants américains aient enfin accès à un soutien scolaire individuel de haute qualité à des tarifs abordables. La promesse de GoStudent d'un accompagnement abordable, personnalisé et pratique sera d'une grande aide pour les étudiants ici, en particulier ceux résidant en zone rurale et à faible revenu."*, déclare Vinny Pujji, associé directeur de Left Lane Capital. Téléchargez les visuels presse [ici](https://drive.google.com/drive/folders/1K6leMvbfJ9eDb5cCZldkB4seA85UrB7p?usp=sharing). #### A propos de GoStudent GoStudent est l'un des leaders mondiaux du soutien scolaire en ligne et, avec une valorisation de 3 milliards d’euros, l'entreprise EdTech la plus valorisée d'Europe. GoStudent a été fondée à Vienne en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO). Via sa plateforme, GoStudent propose des cours particuliers payants en visioconférence sur le modèle de l’abonnement. Les cours s’adressent aux élèves de la primaire au lycée et couvrent plus de 30 matières. Divers investisseurs Prosus Ventures, SoftBank Vision Fund 2, Left Lane Capital, Coatue et DST Global ont déjà investi un total de +590 millions d'euros dans cette plateforme en pleine croissance. En 2021 GoStudent a acquis FoxEducation, puis Seneca Learning et le groupe Tus Media en 2022. Actuellement, GoStudent accompagne plus de 11 millions de personnes dans le monde. GoStudent est actif dans 23 pays, emploie plus de 1 800 personnes et travaille avec +19 000 professeurs. Plus de 1,5 million de cours en ligne sont réservés chaque mois sur sa plateforme. https://www.gostudent.org/fr CONTACT PRESSE Lucie Poncet - PR & Comms Manager France +33 660 466867 - [email protected]

Lire plus
Lyon, France , 02 March 2022 La licorne EdTech GoStudent nomme Duncan Mcintyre au poste de directeur financier et Felix Kernbichler au poste de directeur juridique

La licorne européenne de la EdTech GoStudent a nommé l'australien Duncan Mcintyre - anciennement directeur général du fonds d'investissement DX Ventures de Delivery Hero - au poste de directeur financier à compter du 1er février 2022 et l'avocat autrichien Felix Kernbichler au poste de directeur juridique à compter du 1er janvier 2022. Après le tour d'investissement de série D de 300 millions d'euros en janvier 2022 et les récentes acquisitions du britannique Seneca Learning et de l'espagnol TusMedia Group en février, la plateforme de soutien scolaire en ligne poursuit sa mission de construire la première école mondiale et de devenir un fournisseur d'éducation de premier plan dans le monde. Pour se préparer au prochain niveau de croissance, GoStudent renforce son équipe de direction avec deux nouveaux membres de C-Level, expérimentés dans la finance et les fusions et acquisitions. Dans son nouveau rôle de directeur financier, Duncan Mcintyre dirige le département financier de GoStudent, où il est responsable des activités de collecte de fonds et de fusion et acquisition. Duncan a plus de 15 ans d'expérience dans le domaine de la finance, y compris une solide expérience des fusions et acquisitions. Duncan a commencé sa carrière à la Macquarie Bank et a participé à la création de diverses entreprises technologiques dans le domaine de la fintech et de la logistique au cours des dix dernières années. Dans le cadre de ses fonctions précédentes en tant que premier vice-président des finances d'entreprise et directeur général de DX Ventures chez Delivery Hero, il a élaboré la stratégie mondiale de l'entreprise et a dirigé les activités de croissance de 100 transactions, dont des fusions et acquisitions d'une valeur de 5 milliards d'euros, des activités de collecte de fonds s'élevant à 4 milliards d'euros et divers investissements en capital-risque dans le cadre du fonds DX Ventures. Duncan était également responsable de la mise en place de la fonction de relations avec les investisseurs chez Delivery Hero ainsi que de la planification et de l'exécution de l'introduction en bourse. Duncan est diplômé de l'Université de technologie de Sydney, où il a obtenu un Bachelor en sciences commerciales et un Bachelor en ingénierie en robotique et automatisation. Après avoir travaillé et vécu en Australie, en Asie et en Afrique du Sud, il s'est installé en Allemagne, où il a acquis une vaste expérience dans l'environnement rapide des startups. Avec sa grande expérience des stratégies de croissance mondiale, Duncan est impatient de faire passer les activités d'hypercroissance de GoStudent au niveau supérieur. Il développera également une expertise interne renforcée en matière de stratégies de fusion et d'acquisition afin de soutenir l'objectif de devenir un fournisseur d'éducation de premier plan au niveau mondial. "Je suis ravi de rejoindre l'une des entreprises technologiques les plus passionnantes et les plus dynamiques d'Europe. L'opportunité de créer un leader mondial dans le secteur de l'éducation est unique. Je suis incroyablement impressionné par la culture, le haut niveau des personnes et l'accent mis sur l'exécution que Felix, Gregor et l'équipe ont mis en place chez GoStudent", déclare Duncan Mcintyre, directeur financier de GoStudent. Felix Ohswald, co-fondateur et CEO de GoStudent ajoute : "Nous sommes très heureux d'avoir Duncan à bord. Sa grande expérience dans la création et la mise à l'échelle d'entreprises en hypercroissance, la direction de l'une des plus grandes introductions en bourse de technologies en Europe, ses importantes levées de fonds et son expérience internationale en matière de fusions et acquisitions vont contribuer à la mission de construire la première école mondiale." Au nouveau poste de directeur juridique, Felix Kernbichler est responsable des affaires juridiques de GoStudent et conseillera notamment sur toutes les levées de fonds et acquisitions. Felix a plus de 10 ans d'expérience en tant qu'avocat, avec un solide bagage en droit des sociétés, en capital-risque et en fusions et acquisitions. Au cours des cinq dernières années, il a travaillé dans un cabinet d'avocats autrichien renommé, spécialisé dans les start-ups. Pendant cette période, il a conseillé sur plusieurs des plus grandes transactions de capital-risque en Autriche. Au début de 2022, Felix a fondé son propre cabinet privé à Vienne et a commencé à soutenir GoStudent en tant que directeur juridique. Auparavant, Felix était professeur adjoint à l'Université de Vienne et chercheur doctorant à l'Académie autrichienne des sciences. Felix est titulaire d'un Master of Laws (LLM) de la Harvard Law School et d'un doctorat en droit de l'Université de Vienne. De plus, Felix est le fondateur et le directeur de la Startup Clinic de l'Université de Vienne, qui offre des conseils juridiques gratuits aux jeunes entreprises par des étudiants en droit. Sa mission chez GoStudent est de négocier et de faciliter efficacement toutes les levées de fonds et acquisitions et de fournir des solutions juridiques qui améliorent l'activité. Ses connaissances et son expérience en matière de soutien juridique aux entreprises en phase de démarrage permettront à GoStudent de se développer à une vitesse accrue. Il sera soutenu dans sa mission par une équipe juridique interne que GoStudent développera de manière significative au cours de l'année prochaine. "Ayant conseillé GoStudent depuis 2018, je suis très heureux de soutenir l’entreprise maintenant dans un rôle beaucoup plus impliqué. Issu d'une famille d'enseignants, je me soucie profondément de la qualité de l'éducation et je sais de première main quelle différence cela peut faire. Compte tenu de l'incroyable potentiel inexploité de l'éducation, je suis sûr que la croissance phénoménale de GoStudent n'en est qu’à ses débuts et qu'il y a beaucoup plus à venir. Je suis très enthousiaste à l'idée de pouvoir travailler aux côtés d'une équipe formidable pour construire la première école mondiale.” **À propos de GoStudent** GoStudent est l'un des leaders mondiaux du soutien scolaire en ligne et, avec une valorisation de 3 milliards d’euros, la société EdTech la plus valorisée d'Europe. GoStudent a été fondée à Vienne en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO). Via sa plateforme, GoStudent propose des cours particuliers payants en visioconférence, dans plus de 30 matières de la primaire à la terminale, en utilisant un modèle d’abonnement. Divers investisseurs tels que Prosus Ventures et SoftBank Vision Fund 2 ont déjà investi un total de +590 millions d'euros dans la plateforme en pleine croissance. En 2021, GoStudent a acquis FoxEducation, puis Seneca Learning et Tus Media Group en 2022. Actuellement, GoStudent est actif dans 22 pays, emploie plus de 1 600 personnes et travaille avec +19 000 professeurs. Plus de 1,5 million de cours particuliers en ligne sont réservés chaque mois. **CONTACT PRESSE** Lucie Poncet - PR & Comms Manager France +33 660 466867 - [email protected]

Lire plus
Lyon, France , 02 February 2022 La licorne européenne de l’EdTech GoStudent acquiert les groupes Seneca Learning et Tus Media dont les marketplace françaises Voscours.fr et ClassGap

Moins d’un mois après avoir annoncé une levée de fonds record de 300M€, GoStudent confirme son ambition de croissance avec l’acquisition du groupe Tus Media dont les marketplace VosCours.fr et ClassGap lui permettant d’étendre son offre en France avec des cours hors ligne et des formations à destination des entreprises. ***Lyon, le 02 Février*** - Dans le cadre de sa mission visant à devenir la première école mondiale et un fournisseur d'éducation de premier plan, GoStudent a annoncé l'acquisition de deux entreprises européennes établies dans le domaine de l'éducation. La licorne EdTech vise à élargir son offre de produits par l'intégration de contenu d'apprentissage basé sur l'IA, via l'acquisition de Seneca Learning, et augmentera son accès au marché adressable en acquérant Tus Media, une marketplace spécialisée dans le soutien scolaire. Les deux sociétés acquises continueront à fonctionner de manière indépendante sous leurs équipes de direction actuelles et avec leurs noms de marque établis. Cette annonce intervient quelques semaines seulement après la levée de l’entreprise de 300 millions d'euros en série D et fait suite à l'acquisition par GoStudent en 2021 de FoxEducation, une solution autrichienne de communication scolaire tout-en-un. ### Acquisition de Tus Media : augmentation du marché adressable Fondée en 2011, Tus Media propose une marketplace pour les professeurs particuliers comptant 4 millions d'étudiants. L'entreprise met en relation des enseignants, des étudiants et des académies pour organiser des séances de soutien scolaire en ligne ou hors ligne, en fonction des préférences de l'utilisateur. La marketplace française du groupe, Voscours.fr existe depuis plus de 10 ans et a développé, au-delà des cours particuliers aux étudiants, une offre de formations professionnelles aux entreprises. Tus Media compte aussi ClassGap, une classe virtuelle offrant des expériences d'enseignement individualisées à distance. Avec cette acquisition, GoStudent entend tirer parti de l'adéquation stratégique entre les deux plateformes. L'élargissement de son offre permettra à GoStudent d'accroître son marché adressable et de toucher davantage d’apprenants dans le monde. En outre, les étudiants qui recherchent un soutien scolaire structuré, durable et à long terme pourront accéder à des services de soutien scolaire gérés par GoStudent via les plateformes de Tus Media. *"Albert Clemente est l'un des entrepreneurs de l'éducation les plus passionnés et les plus dévoués que nous ayons jamais rencontrés. Travailler avec lui en tant que partenaire et apprendre l'un de l'autre nous permettra de faire un pas de plus pour devenir la première école mondiale”,* déclare Felix Ohswald, PDG et cofondateur de GoStudent. *"L'acquisition par GoStudent nous donne l'impulsion nécessaire pour faire évoluer Tus Media avec toutes ses marques. Le fait que GoStudent et Tus Media puissent désormais unir leurs forces pour renforcer Voscours.fr sur le marché français ouvre de toutes nouvelles possibilités de croissance. Je suis enthousiaste à l'idée de poursuivre mon rôle de PDG pour assurer le succès de Tus Media et d'étoffer notre équipe"*, déclare Albert Clemente, fondateur et PDG de Tus Media Group. David González Castro, fondateur et PDG de Redarbor - ancien investisseur de Tus Media à propos de l'acquisition par GoStudent : *"En 2018, nous avons acquis 20 %, puis 30 % de participation dans Tus Media. Après l'acquisition par GoStudent, nous allons laisser la participation. Je suis très fier de tous les succès que nous avons obtenus en matière de collaboration et de création de valeur avec Albert Clemente. Albert et moi nous sommes rencontrés chez Anuntis et je suis très heureux qu'il ait trouvé une entreprise comme GoStudent pour développer tout le potentiel de Tus Media."* ### Acquisition de Seneca Learning : enrichissement du portefeuille de GoStudent par l'ajout de contenu d'apprentissage basé sur l'IA Avec 5,6 millions d'étudiants utilisant Seneca Learning, il s'agit de la plateforme de devoirs et de révision freemium qui connaît la plus forte croissance au Royaume-Uni. L'entreprise EdTech utilise des algorithmes d'apprentissage pour aider les élèves à se souvenir plus facilement des sujets abordés. Les enfants peuvent choisir parmi plus de 1 000 cours de niveau KS2, KS3, GCSE et A-Level, développés sur la base des spécifications des commissions d'examen. Avec cette acquisition, GoStudent vise à intégrer le contenu basé sur l'intelligence artificielle de Seneca Learning dans l'adhésion à GoStudent, enrichissant ainsi l'expérience de ses étudiants. Seneca Learning peut non seulement être utilisé pendant les cours particuliers, mais il fournira également aux étudiants des exercices d'apprentissage intelligents qui les aideront à mémoriser la matière à leur propre rythme, en dehors des cours. *"Le Royaume-Uni est l'une des principales régions de GoStudent, et nous avons pour objectif de devenir le leader du marché. Nous avons écouté les besoins de nos clients, et l'ajout d'une plateforme de contenu à notre offre principale est une étape stratégique importante pour nous, qui nous permet d'enrichir davantage nos offres d'apprentissage et de diversifier notre portefeuille",* déclare Felix Ohswald, PDG et cofondateur de GoStudent. En outre, GoStudent prévoit de proposer les services de Seneca Learning sur des marchés autres que le Royaume-Uni, où GoStudent est déjà présent. *"Travailler avec Felix et l'équipe de GoStudent nous permettra d'apporter le contenu gratuit et l'expérience d'apprentissage personnalisée de Seneca à des millions d'étudiants supplémentaires dans différents pays du monde. L'équipe est enthousiaste à l'idée de s'appuyer sur notre succès au Royaume-Uni et d'étendre notre produit à l'international afin de permettre à davantage d'enfants d'accéder à une éducation gratuite exceptionnelle"*, déclare Stephen Wilks, cofondateur et PDG de Seneca Learning. Goetzpartners Corporate Finance a agi en tant que conseiller exclusif en fusions et acquisitions de GoStudent dans les deux transactions. J&A Garrigues a agi en tant que conseiller juridique dans l'acquisition de Tus Media, tandis qu'Osborne Clark UK a agi en tant que conseiller juridique dans l'acquisition de Seneca Learning.L'équipe fondatrice de GoStudent a pour objectif d'évaluer d'autres opportunités d'acquisition cette année, afin de construire un écosystème d'apprentissage holistique qui fera passer l'éducation au niveau supérieur dans le monde entier. **Les images de presse peuvent être téléchargées [ici](link).** #### À propos de GoStudent GoStudent est l'un des leaders mondiaux du soutien scolaire en ligne et, avec une valorisation de 3 milliards d’euros, la société EdTech la plus valorisée d'Europe. GoStudent a été fondée à Vienne en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO). Via sa plateforme, GoStudent propose des cours particuliers payants en visioconférence, dans plus de 30 matières de la primaire à la terminale, en utilisant un modèle d’abonnement. Divers investisseurs tels que Prosus Ventures et SoftBank Vision Fund 2 ont déjà investi un total de +590 millions d'euros dans la plateforme en pleine croissance. En 2021, GoStudent a acquis FoxEducation, puis Seneca Learning et Tus Media Group en 2022. Actuellement, GoStudent est actif dans 22 pays, emploie plus de 1 500 personnes et travaille avec +15 000 professeurs. Plus de 1,5 million de cours particuliers en ligne sont réservés chaque mois. #### À propos de Seneca Learning Seneca Learning est l'une des plateformes d'apprentissage gratuites les plus utilisées au monde. Depuis le lancement de Seneca en 2018, 7,1 millions de personnes ont utilisé la plateforme d'apprentissage adaptatif de Seneca pour étudier plus efficacement. La plateforme Seneca utilise les sciences cognitives, la gamification et les algorithmes adaptatifs pour offrir les meilleures expériences d'apprentissage aux étudiants, aux parents et aux enseignants. L'objectif de Seneca est de créer le meilleur produit éducatif gratuit pour les étudiants du monde entier. #### À propos de Tus Media group Tus Media group, fondé en 2011, propose des plateformes éducatives qui permettent aux étudiants ou aux entreprises d'entrer facilement en contact avec des enseignants du monde entier. Son objectif est de rendre l'éducation personnalisée et de qualité en tête-à-tête accessible à tous, à travers ses marques : TusClasesParticulares.com, Voscours.fr, Letuelezioni.it et Classgap.com. Tus Media emploie actuellement 50 personnes et opère dans le monde entier, avec une attention particulière pour l'Europe du Sud (Espagne, France et Italie) et l'Amérique latine (Mexique, Colombie, Pérou, Chili, Argentine, Équateur, Costa Rica, Uruguay et Venezuela). De 2018 à janvier 2021, l'actionnariat de Tus Media était détenu à 30 % par Redarbor. #### À propos de Redarbor Redarbor est une entreprise internationale dont le siège social est situé à Barcelone. Elle est le leader du marché des sites d'emploi et des solutions RH numériques, et est présente dans plus de 25 pays. La société a été fondée en 2013 par l'entrepreneur David González Castro, qui avait auparavant fondé Anuntis - Adevinta Espagne (fotocasa, segundamano, infojobs et coches.net). Depuis sa création, Redarbor est devenu le troisième groupe d'emploi en ligne au monde et le premier en Amérique latine. L'entreprise compte 7 bureaux dans le monde et plus de 400 employés. **Contact Presse** Lucie Poncet PR & Comms Manager France [email protected] +33 660 466867

Lire plus
Lyon , 11 January 2022 GoStudent lève 300 millions d’euros en série D menée par Prosus pour devenir la première plateforme d’apprentissage mondiale

## GoStudent lève 300 millions d’euros en série D menée par Prosus pour devenir la première plateforme d’apprentissage mondiale Alors que plus de 6 élèves sur 10 rencontrent des difficultés scolaires en France*, GoStudent poursuit son développement pour soutenir les enfants dans leur scolarité et réduire les lacunes d’apprentissage. *Lyon, 11 Janvier 2022* - La plateforme de cours particuliers en ligne GoStudent, implantée en France depuis 2020, vient de lever 300 millions d’euros dans le cadre d'un financement en série D mené par le nouvel investisseur Prosus, avec la participation de Deutsche Telekom, SoftBank Vision Fund 2**, Tencent, Dragoneer, Left Lane Capital et Coatue. Ce financement intervient sept mois seulement après que GoStudent soit devenue la première licorne EdTech d'Europe, en bouclant un tour de table de série C de 205M€ en juin 2021. Depuis sa création en 2016, l'entreprise autrichienne a levé un total de +590M€, et renforce avec cette nouvelle levée, sa position d’entreprise EdTech la plus valorisée sur le segment K12 en Europe avec une valorisation à 3 milliards d’euros. L’entreprise a choisi la France comme premier marché international pour exporter son concept en 2020 et est désormais présente dans 22 pays. "Chez GoStudent, notre mission est restée constante depuis notre création : libérer le potentiel de chaque élève en lui apportant un soutien tout au long de sa scolarité", déclare Felix Ohswald, cofondateur et CEO de GoStudent. "L'éducation a connu d’énormes changements avec le distanciel et des ambitions académiques accrues. Nous croyons qu'il existe là une opportunité de transformer la façon dont les élèves apprennent dans le monde en développant l'accès à une éducation de qualité. Nous sommes ravis de recevoir le soutien de nouveaux investisseurs et d'investisseurs existants alors que nous continuons de révolutionner l'éducation dans le monde." Ce nouveau financement sera consacré aux trois piliers centraux et stratégiques de GoStudent : l'expansion internationale, l'expansion des produits par le biais de fusions et acquisitions, et l'augmentation de la part de marché dans les zones géographiques existantes. **- Développer les services d'éducation à travers le monde :** Pour atteindre son objectif de devenir le leader mondial dans le domaine du soutien scolaire, GoStudent va poursuivre son expansion mondiale rapide, en s'implantant dans plusieurs nouveaux pays qui présentent une opportunité de marché importante. GoStudent prévoit de pénétrer au moins six marchés cette année, y compris de nouvelles régions telles que les États-Unis, l'Asie-Pacifique et la région MENA. **- Développer l'offre d'éducation par le biais de F&A :** GoStudent vise de manière proactive à accroître et à diversifier sa gamme de services par le biais de fusions et d'acquisitions. Pour améliorer l'expérience d'apprentissage des élèves, GoStudent prévoit d'acquérir les meilleurs services et produits éducatifs sur le segment scolaire (K12) afin de créer une expérience d'apprentissage homogène et rationalisée. GoStudent a franchi une première étape dans l'expansion de ses services en acquérant l'application Fox Education en septembre 2021. **- Augmenter la part de marché dans les zones géographiques existantes :** GoStudent continuera d’investir dans les régions existantes dans le but d'augmenter la pénétration dans les zones où les services de soutien scolaire sont très fragmentés et traditionnellement hors ligne. "Notre objectif est de bouleverser les perceptions traditionnelles vis à vis du secteur du soutien scolaire et de démontrer aux parents l’impact significatif qu’il y a à sélectionner soigneusement le bon professeur en ligne pour leur enfant afin d’améliorer son expérience d’apprentissage.” ajoute Gregor Müller, cofondateur et COO de GoStudent. "GoStudent a construit une entreprise hautement “scalable” offrant une superbe expérience client. L’entreprise est en train de créer une plateforme mondiale de premier plan pour l'éducation sur le segment K12 et la vitesse à laquelle elle se développe est impressionnante", commente Fahd Beg, COO, Prosus EdTech. "Nous vivons une époque où la technologie transforme l'éducation à l'échelle mondiale et la vision inspirante de fondateurs comme Felix et Gregor va remodeler la façon dont les élèves apprennent à l'avenir." En 2021, GoStudent s'est étendu à 16 pays, y compris des marchés outre-Atlantique comme le Canada et le Mexique, et a ouvert 19 bureaux internationaux. Au cours des douze derniers mois, l'entreprise a augmenté son équipe de +1000 employés et +10 000 professeurs et prévoit de grandir encore d'ici la fin 2022. Le nombre de cours particuliers en ligne réservés chaque mois a été multiplié par dix : alors que GoStudent enregistrait 150 000 cours en ligne réservés chaque mois sur sa plateforme en janvier dernier, il a déjà dépassé le cap des 1,5 million à la fin de l'année 2021. **À propos de GoStudent:** GoStudent est l'un des leaders mondiaux du soutien scolaire en ligne et, avec une valorisation de 3 milliards d’euros, l'entreprise EdTech la plus valorisée d'Europe. GoStudent a été fondée à Vienne en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO). À l'heure actuelle, GoStudent est actif dans 22 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours particuliers payants en visioconférence sur le modèle de l’adhésion. Les cours s’adressent aux élèves de la primaire au lycée et couvre plus de 30 matières. Divers investisseurs tels que Prosus et SoftBank Vision Fund 2 ont déjà investi un total de +590 millions d'euros dans cette plateforme en pleine croissance. GoStudent emploie plus de 1 300 personnes et travaille avec plus de 15 000 professeurs. Plus de 1,5 million de cours particuliers en ligne sont réservés chaque mois. Pour en savoir plus : www.gostudent.org **À propos de Prosus:** Prosus est un groupe international spécialisé dans l'Internet grand public et l'un des plus grands investisseurs en technologie au monde. Opérant et investissant à l'échelle mondiale sur des marchés présentant un potentiel de croissance à long terme, Prosus construit des entreprises leaders de l'Internet grand public qui donnent du pouvoir aux gens et enrichissent les communautés. Le groupe se concentre sur la création d'entreprises significatives dans les secteurs des petites annonces en ligne, de la livraison de nourriture, des paiements et des technologies financières, ainsi que des technologies de l'éducation. Par l'intermédiaire de l'équipe Prosus Ventures, le groupe investit dans les opportunités de croissance des nouvelles technologies au sein de la logistique, de la fintech, de la santé, de la blockchain, des plateformes sociales et de e-commerce, de l'agriculture et plus encore. L'équipe soutient activement des entrepreneurs exceptionnels qui utilisent la technologie pour améliorer la vie quotidienne des gens. Chaque mois, plus de 2 milliards de clients à travers le monde utilisent les produits et services des entreprises dans lesquelles Prosus a investi, acquis ou construit. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.prosus.com. **Contact presse** Lucie Poncet - PR & Communications Manager GoStudent France - 06 60 46 68 67 - [email protected] ###### *Étude quantitative réalisée par Kantar pour GoStudent (Octobre 2021). ###### **A la date de ce communiqué de presse, SoftBank Group Corp. a fait des contributions en capital pour permettre des investissements par SoftBank Vision Fund 2 ("SVF 2") dans certaines sociétés du portefeuille. Les informations incluses dans le présent document sont fournies à titre d'information seulement et ne constituent pas une offre de vente ou une sollicitation d'une offre d'achat d'intérêts de partenariat limité dans tout fonds, y compris le SVF 2. Le SVF 2 n'a pas encore fait l'objet d'une clôture externe, et tout investisseur tiers potentiel recevra des informations supplémentaires liées à tout investissement du SVF 2 avant la clôture.

Lire plus
Lyon, France , 30 November 2021 GoStudent publie le premier baromètre européen sur l’implication parentale et le bien-être éducatif des enfants

## **GoStudent publie le premier baromètre européen sur l’implication parentale et le bien-être éducatif des enfants** La plateforme de soutien scolaire en ligne GoStudent, présente dans 22 pays, publie les résultats de sa première étude européenne sur l'Éducation menée par Kantar Market Research Institute. Ce tout premier rapport révèle des indices comme l’implication parentale ou encore le bien-être éducatif des enfants. Véritable baromètre européen, il a et aura pour objectif de décrypter chaque année les comportements et les évolutions en matière d’apprentissage. - Les parents en France sont moins impliqués dans le bien-être de leur enfant à l’école que dans leurs résultats scolaires. - Les foyers ayant les revenus les moins élevés affichent les indices de satisfaction parentale et de bien-être éducatif des enfants les plus bas. - Les 13-15 ans connaissent le plus de difficultés d’apprentissage, ils ressentent plus de pression et ont moins confiance à l’école. - ¼ des enfants aimerait avoir un professeur particulier mais la moitié ne pensent pas que cela soit possible. - Seulement 59% des écoles utilisent le digital dans l’apprentissage contre 72% en Europe. - 18% des enfants ont eu un accès insuffisant au wifi pour suivre leurs cours et 14% ont connu des difficultés avec leur matériel informatique. - Post Covid : 75% des enfants ne sont pas sûrs de rattraper leur retard. ### **Les parents en France, moins impliqués dans le bien-être de leurs enfants à l’école que dans leurs notes** La France arrive à la troisième place (69) en termes d’implication des parents dans l’éducation de leurs enfants derrière l’Espagne (79) et l’Italie (61). D’après l’étude, en France l’an passé, les parents ont révélé s’être particulièrement impliqués sur les aspects suivants : parler avec leurs enfants des difficultés rencontrées à l’école (3,9) et suivre les informations régulières sur leurs notes (3,9). Toutefois l’indice chute lorsqu’il a été question d’échanger avec les enseignants au sujet des relations de leurs enfants avec leurs camarades (2,7 vs 3,7 pour l’Espagne). *“Ces chiffres renvoient à l’implication « inquiète » des parents aujourd’hui, *précise Brigitte Prot, psychopédagogue*. Ils sont centrés sur les difficultés et les notes qui mesurent ponctuellement le niveau de leurs enfants, plutôt qu’attentifs à leur bien-être scolaire, or celui-ci est nécessaire aux apprentissages.”* Selon l’étude, c’est aussi le manque d'interactions sociales qui arrive au premier rang des difficultés rencontrées pendant la pandémie, du point de vue des enfants comme des parents. ### **75% des enfants ont rencontré des difficultés d’apprentissage l’année dernière** L’étude révèle que parmi les élèves qui ont connu des difficultés l’an passé, les collégiens (56%) ont été les plus impactés dans leur apprentissage devant les lycéens (48%) et les écoliers (47%). Le même constat a été fait au niveau européen (52% des 13-15 ans). *“Le contexte a amplifié un phénomène préexistant : le collège est la période où les élèves rencontrent le plus de transformations (physiques, cognitives et psychologiques) qui supposent de s’adapter à de nouveaux repères et codes. Surtout à partir de la classe de 4ème, où les attentes des enseignants sont nouvelles sur le plan des méthodes et de la réflexion.”* ajoute Brigitte Prot, psychopédagogue. Des chiffres qui rejoignent l’indice de bien-être éducatif qui révèle que les 13-15 ans et 16-18 ans déclarent avoir moins confiance à l’école (4,8 vs 5,1 pour les 10-12 ans), ressentir plus de pression (4,1 vs 4,5) et être moins à l’aise avec les matières/professeurs (3,8 vs 4,2). “Alors que les 10-12 ans bénéficient d’un accompagnement parental et enseignant relativement apaisé, tout change à partir de 13 ans, où commencent à se poser les questions d’orientation, donc de niveaux. Alors considérable, la pression exercée devient, au collège, l’un des premiers freins à l’envie d’apprendre. Chez les lycéens, elle génère de la défiance vis-à-vis d’un « système » qui les fait beaucoup douter.” conclut la psychopédagogue Brigitte Prot. En France, les filles reconnaissent aussi avoir eu davantage de difficultés que les garçons (25% vs 18%) notamment en Mathématiques (35 % vs 25 %). Enfin, pour l’année actuelle, les parents semblent plus optimistes (41%) que leurs enfants (25%) sur le fait de combler les lacunes accumulées. ### **Des inégalités face à l’accès au soutien scolaire** Malgré un contexte scolaire difficile dû à la pandémie, la France a été le pays européen où les enfants ont le moins bénéficié de soutien en dehors des cours l’an passé (50% des enfants en France n’ont pas eu de soutien additionnel contre 29% en Allemagne et 24% en Espagne). Alors que 64% des parents et 72% des enfants s’accordent à dire que les cours particuliers sont utiles, seulement 11% des familles déclarent avoir eu recours au soutien scolaire l’année dernière en France, contre 31% en Espagne. Un chiffre qui peut notamment s’expliquer par le coût financier qui se trouve être plus élevé en France que dans tous les autres pays voisins à l’exception du Royaume-Uni (31€ en moyenne pour la France contre 25€ en Europe). Pour l’année à venir des incertitudes demeurent. 25% des enfants aimeraient avoir un professeur particulier mais près de la moitié d’entre eux ne pensent pas que cela soit possible. 21% des parents affirment que leur enfant suivra des cours particuliers et près d’⅓ ne sait pas encore. *“Nous nous adressons à cette partie de la population, à ces enfants demandeurs et à ces parents impliqués. Grâce à la digitalisation de notre service, GoStudent propose des cours particuliers à moins de 25€ en moyenne permettant ainsi à un plus grand nombre de familles d’avoir accès à un soutien scolaire de qualité.”* commente Laura Warnier, directrice de la croissance chez GoStudent. Alors que la France affiche l’indice de satisfaction parentale le plus élevé d’Europe sur les résultats scolaires de leur enfant, l’étude confirme des inégalités sociales persistantes. Les parents dont les revenus sont les moins élevés ont affiché des indices de satisfaction inférieurs dans toutes les matières. Les enfants issus de foyers au revenu familial de moins de 1500€ révèlent un indice de bien-être éducatif plus faible que les enfants issus de familles avec un revenu au-dessus de 2500 €. ### **La France en retard par rapport à ses voisins européens sur l’intégration du digital dans l’éducation** Alors que la crise sanitaire a obligé l’an passé les français à s’adapter au “distanciel”, le pays compte un des indices les plus bas d’Europe en nombre d’enfants ayant suivi un apprentissage en ligne à cette période. Le pessimisme des enfants en France semble refléter une prise de conscience sur le manque d’outils et d'entraînement dans le suivi des cours à distance par rapport à d’autres pays européens. En France, 18% des enfants déclarent avoir eu un accès insuffisant au Wifi ou à un ordinateur pour effectuer leurs devoirs et/ou assister à leurs cours et 14% ont été confrontés à des problèmes liés au matériel informatique. Si l’on constate un retard certain des écoles françaises par rapport à l’Europe dans l’adoption de méthodes digitales (59% vs 72%) , il apparaît que de plus en plus de familles considèrent l’intégration du numérique dans l’éducation. *“Chez GoStudent, on remarque que les parents sont de plus en plus enclins à alterner cours en ligne et cours en personne pour leurs enfants. Le rapport révèle d’ailleurs que près d’un parent sur 3 préfère ce modèle hybride.”* précise Laura Warnier. Une évolution des mentalités qui semble tout de même plus lente en France qu’ailleurs. L’étude montre que seulement 1/3 des parents sont favorables à l’utilisation de l'intelligence artificielle dans l'éducation en France, un des taux les plus bas d'Europe. Première licorne européenne sur le segment scolaire de l’EdTech, GoStudent entend bien faire bouger les lignes en France comme ailleurs, comme le précise Felix Ohswald, PDG et cofondateur de GoStudent : *“Avec cette étude, que nous avons l'intention de publier chaque année, nous voulons découvrir les grandes tendances qui façonnent l’apprentissage, et les rendre accessibles au plus grand nombre. Il est de notre responsabilité de continuer à explorer ces évolutions afin d’offrir le meilleur soutien possible aux générations actuelles et futures.”* **A propos de l’étude** Cette étude a été menée par Kantar Market Research Institute pour GoStudent en France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni, Autriche, Pays-Bas entre le 01 Octobre 2021 et le 16 Octobre 2021 auprès de 6285 parents* et 5767 enfants** (dont 1005 parents et 899 enfants pour la France). *Les parents interrogés sont les tuteurs légaux des 10-18 ans et décisionnaires uniques ou conjoints quant à l’éducation de leurs enfants. Genre : 33,8 % Masculin I 65,7 % Féminin. **Les enfants interrogés sont âgés de 10 à 18 ans et disposent du consentement parental nécessaire pour participer à l’étude : ge : 10-12 ans : 32,2 % I 13-15 ans : 35,5 % I 16-18 ans : 32,3 %. Genre : 52,2 % Masculin I 47,6 % Féminin (Répartition par genre : 14 enfants de 10 à 18 ans, parmi les 5 767 ayant participé à l’étude, ont déclaré appartenir à un genre non-binaire. Les résultats issus de ces enfants ont été écartés, car jugés insuffisants (0,4 % au total) pour constituer un échantillon représentatif sur chaque marché. Ces données restent toutefois disponibles, sur demande.) **A propos de GoStudent** GoStudent est une plateforme de soutien scolaire en ligne nouvelle génération. Cette scale-up EdTech, fondée à Vienne en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO) est aujourd’hui active dans 22 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours particuliers en ligne pour les élèves de la primaire au lycée sur toutes les matières scolaires. Divers investisseurs tels que Left Lane Capital, DN Capital, Coatue et DST Global ont déjà investi un total de 291 millions d'euros dans cette plateforme en pleine croissance. GoStudent emploie plus de 1000 personnes dans 18 bureaux internationaux. Plus de 950 000 cours particuliers en ligne sont réservés chaque mois. Contact : Lucie Poncet - PR Manager GoStudent France - [email protected] - 06 60 46 68 67

Lire plus
Lyon, France , 01 September 2021 GoStudent, l’élève à haut potentiel sur le marché de l’enseignement en ligne en France

## GoStudent, l’élève à haut potentiel sur le marché de l’enseignement en ligne en France Depuis l’implantation de son siège français à Lyon en Octobre 2020, la plateforme de soutien scolaire en ligne a connu une croissance exponentielle, dynamisé l’emploi en Auvergne Rhône-Alpes et accompagné des milliers de famille. Aujourd’hui, GoStudent France compte : - 120 emplois créés en moins d’1 an à Lyon - 1000 professeurs indépendants certifiés par l’entreprise - +400% de croissance entre le 2nd semestre 2020 et le 1er semestre 2021 - 80 000 leçons en ligne réservées par mois ### Une success story franco-autrichienne En 2020 la start-up autrichienne GoStudent, spécialisée dans les cours particuliers en ligne, décide d’exporter son concept pour la première fois et choisit le marché francophone estimé à plus de 2 milliards d’euros par an sur le segment du soutien scolaire. L’entreprise ouvre son premier bureau international à Lyon au mois d’octobre 2020. A sa tête, Marvin Trovato, 32 ans, déjà issu du secteur de l’éducation, entouré de 3 employés et réunis dans des bureaux partagés de la Part-Dieu. Moins d’un an plus tard, GoStudent France compte 120 salariés installés dans plus de 1100m2 de bureaux à Park View (Villeurbanne) et compte près de 80 000 cours particuliers réservés par mois. L’entreprise enregistre une croissance de +400% en nombre de familles accompagnées entre le second semestre 2020 et le premier semestre 2021. “Le marché du soutien scolaire en ligne s’est emballé cette année. Les confinements et fermetures d’école ont fait évoluer les usages en termes d’enseignement numérique à une vitesse folle, notamment l’acceptation de la part des parents.” précise Marvin Trovato, directeur de GoStudent France. Ainsi pour répondre à la demande, GoStudent recrute plus de 100 personnes en 9 mois principalement sur des postes de vente et relation client basés à Lyon et vise d’atteindre les 200 salariés fin 2021. Des créations d’emplois qui viennent dynamiser la région Auvergne-Rhône Alpes, dont certains secteurs ont été durement touchés par la crise sanitaire : “Près d’un quart de notre effectif vient du secteur de l'hôtellerie-restauration. Ces profils attirés par la satisfaction client accompagnent les familles tout au long de leur expérience. GoStudent devient un vrai partenaire dans la scolarité des enfants et l’organisation de la vie quotidienne des parents” ajoute Marvin Trovato. ### Des professeurs certifiés pour un enseignement hyper-individualisé Dans un contexte où les parents se sont vus sur-responsabilisés l’an passé pour assurer une continuité pédagogique à leur enfant, bon nombre d’entre eux se sont tournés vers des acteurs privés. 47% des parents déclarent avoir eu recours régulièrement (27%) ou occasionnellement (20%) au soutien scolaire l’année précédente selon une enquête menée par GoStudent en Mai 2021. Si les parents apprécient la facilité de mise en place et la flexibilité du service, c’est surtout la personnalisation de la relation qui est recherchée. “Nous trouvons le professeur idéal pour chaque enfant en fonction de sa personnalité et de ses centres d’intérêt. De cette façon, nous cherchons à établir une vraie relation de mentorship entre l’élève et son professeur pour des résultats rapides et durables”. Chez GoStudent, seulement 5% des professeurs postulants sont retenus. En plus du niveau de compétences sur la matière enseignée, l’entreprise privilégie des méthodes d’apprentissage innovantes portées davantage sur une pédagogie individualisée. Une vision qui attire des profils d’enseignants avec des parcours très divers, qui apprécient la flexibilité et la modernité apportée par la plateforme. ### Un acteur de la EdTech incontournable en France En Juin 2021, la scale-up atteint le statut de première licorne européenne de la EdTech valorisée à plus d’1,4 milliard d’euros. En France, GoStudent se rapproche d’autres pépites prometteuses pour étendre son offre comme avec la start-up lyonnaise de contenus pédagogiques Digischool. GoStudent vient aussi de signer un partenariat avec la Fédération Française de Volley et compte parmi ses ambassadeurs le champion olympique Benjamin Toniutti. Enfin pour renforcer sa notoriété, la marque lancera sa première campagne TV à l’automne. ### A propos de GoStudent Cette scale-up EdTech, fondée à Vienne en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO) est aujourd’hui active dans 22 pays. Divers investisseurs tels que Left Lane Capital, DN Capital, Coatue et DST Global ont déjà investi un total de 291 millions d'euros dans cette plateforme en pleine croissance. GoStudent emploie plus de 900 personnes dans 18 bureaux internationaux. Plus de 450 000 leçons de soutien scolaire en ligne sont réservées chaque mois.

Lire plus
Lyon, France , 22 June 2021 Avec une levée de 205M€ en Série C, GoStudent devient la nouvelle licorne européenne dans le domaine de l’EdTech

**Levée de fonds de 205M€ en Série C : GoStudent devient la nouvelle licorne européenne dans le domaine de l’EdTech avec une valorisation de 1,4 milliard d'euros** - GoStudent atteint le statut de licorne et devient la société EdTech sur le segment K12 la mieux valorisée d'Europe. - L'investissement en Série C de 205 millions d'euros a été mené par le nouvel investisseur DST Global. - GoStudent atteint cette étape importante moins de 2 ans et demi après avoir trouvé son business model actuel. - Chaque mois, GoStudent organise plus de 400 000 cours particuliers en ligne et enregistre une croissance de 700 % par an. *Lyon le 22 Juin 2021* La société autrichienne GoStudent, implantée en France depuis Octobre 2020 et spécialisée dans les cours particuliers en ligne, a atteint le statut de licorne moins de deux ans et demi après avoir trouvé son modèle économique actuel, grâce à un tour de financement de série C de 205 millions d'euros. Ce succès intervient deux mois seulement après la conclusion de son tour de table de série B de 70 millions d'euros. L'investissement de série C est mené par DST Global avec la participation de nouveaux investisseurs, dont SoftBank Vision Fund 2, Tencent, Dragoneer, ainsi que des investisseurs existants Coatue, Left Lane Capital et DN Capital. La confiance et l'enthousiasme des investisseurs, récents et historiques, témoignent d'une forte conviction dans la croissance exponentielle continue de l'éducation en ligne et dans le besoin mondial d'un apprentissage accessible mené à distance par un tuteur. **Avec une valorisation de 1,4 milliards d'euros, GoStudent devient l’entreprise de la EdTech K12 la plus valorisée en Europe à ce jour.** Anne-Charlotte Monneret, directrice générale d’EdTech France commente : *“ Par cette opération, **GoStudent devient un acteur incontournable de la scène EdTech européenne**, et témoigne de la transformation de notre rapport à l'éducation : il n’est plus simplement question de soutien scolaire à domicile ou de cours magistraux, mais d’outils numériques, technologiques, destinés à renforcer l’apport pédagogique.”* **Avec ce financement supplémentaire, le montant total de la levée de fonds de GoStudent s'élève à 291 millions d'euros et sera principalement utilisé pour poursuivre son expansion mondiale.** Avec une présence dans 15 pays, GoStudent va continuer de renforcer sa position de leader européen du marché du soutien scolaire en ligne de la primaire au lycée. Au cours des derniers mois, l'entreprise, qui connaît une croissance rapide, a élargi son équipe à plus de 500 employés et a ouvert 12 bureaux, dont de nouveaux sites à Athènes, Istanbul et Amsterdam. GoStudent prévoit également de s'étendre au-delà de l’Europe et se lance dès cet été au Mexique et au Canada. Cette levée de fonds permettra aussi d’investir dans l'image de marque, le développement de produits et les premières acquisitions. **GoStudent connaît une croissance mensuelle d'environ 30 % et enregistre plus de 400 000 cours particuliers en ligne par mois.** D'ici fin 2021, l’entreprise a pour objectif d'être présente dans plus de 20 pays à travers le monde et de doubler son équipe pour atteindre plus de 1 000 employés et 10 000 tuteurs. Felix Ohswald, cofondateur et PDG de GoStudent, commente : *"**Notre mission au sein de GoStudent est de construire la première école mondiale**. Ce nouvel investissement et les opportunités qui en découlent permettant de développer notre croissance internationale nous rapprochent un peu plus de la réalisation de notre mission."* Gregor Müller, cofondateur et directeur de l'exploitation de GoStudent, ajoute : *"Nous sommes ravis de recevoir un tel soutien de la part des investisseurs récents et historiques, alors que **nous poursuivons notre mission de révolutionner l'éducation dans le monde entier.** En mettant en relation chaque élève avec son professeur idéal, nous résolvons le problème fondamental du manque d'accès aux meilleurs professeurs et, en retour, nous rendons disponible et abordable une éducation de haute qualité."* Veuillez télécharger les images de presse [ici](https://drive.google.com/drive/u/0/folders/1flu-fO4FzoLzeTZwIN67A7TGu2Z1oXtw) **A propos de GoStudent:** GoStudent est une plateforme d'apprentissage numérique et représente l’avenir du tutorat. Cette scale-up EdTech, fondée à Vienne en 2016 par Felix Ohswald (CEO) et Gregor Müller (COO) est aujourd’hui active dans 15 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours particuliers en ligne payants pour les élèves de la primaire à au lycée sur toutes les matières scolaires. Divers investisseurs tels que Left Lane Capital, DN Capital, Coatue et DST Global ont déjà investi un total de 291 millions d'euros dans cette plateforme en pleine croissance. GoStudent emploie plus de 500 personnes dans ses 12 bureaux internationaux. Plus de 400 000 leçons de soutien scolaire en ligne sont réservées chaque mois. www.gostudent.org

Lire plus
Lyon, France , 10 June 2021 Grande enquête GoStudent : entre stress et rattrapage scolaire, les parents partent en vacances avec la boule au ventre

**Grande enquête GoStudent : entre stress et rattrapage scolaire, les parents partent en vacances avec la boule au ventre** Juin 2021, Lyon - Avant de clore cette année scolaire marquée par les fermetures d’école et le distanciel, la plateforme d’apprentissage en ligne GoStudent a sondé l’humeur de près de 500 parents en France sur l’année écoulée. Sans surprise, l’année 2020/21 restera dans la mémoire des parents qui se sont vus sur-responsabilisés et sentis souvent démunis face au déficit scolaire accumulé par leurs enfants. - 80 % des parents considèrent que l'année scolaire 2020/21 a été un facteur de stress important - 40% des parents ont été déçus par le système scolaire - 47% des parents déclarent avoir eu recours au soutien scolaire - Plus d'un tiers des parents pensent que leurs enfants devraient étudier au moins 6 à 10h par semaine pendant les vacances d'été pour compenser le déficit scolaire et plus de 10h pour 10% d’entre eux. **Plus de la moitié des parents ne se sont pas sentis soutenus par les écoles** Malgré l’organisation mise en place par l’Education Nationale, 52% des parents se sont sentis démunis lorsqu’il a fallu mener de front l’école à la maison. Plus de 40% d’entre eux déclarent même avoir été déçus par le système scolaire. Dans son sondage, GoStudent observe que les parents auraient apprécié dans l’ordre d’importance (une sélection multiple était possible) : - plus d’échanges interactifs entre enseignants et élèves (53%) - plus de motivation transmise de la part du personnel enseignant (49%) - de meilleures plateformes et conditions techniques pour l'enseignement à domicile (37%) - plus de matériel pédagogique à disposition (30%) - plus d’échanges avec d’autres parents (17%) Selon notre enquête, si les parents pouvaient facturer le gouvernement pour compenser leur investissement dû au distanciel et à l’école à la maison, un salaire mensuel compensatoire de 1350€ serait approprié. **47% des parents déclarent avoir eu recours au soutien scolaire** Pour faire face à la situation, 47% des parents déclarent avoir eu recours régulièrement (27%) ou occasionnellement (20%) au soutien scolaire cette année. Pour Marvin Trovato, directeur France de GoStudent, c’est surtout l’individualisation de la relation que les parents ont recherchés “Les fermetures d’écoles ont pénalisé la dynamique de groupe et les enfants en décrochage se sont sentis d’autant plus isolés. La force de notre plateforme de tutorat est de permettre une relation personnalisée pour que chaque élève, peu importe ses difficultés ou son niveau, se sente en confiance et puisse s’améliorer durablement.” **Des vacances placées sous le signe du rattrapage scolaire** Le sondage de GoStudent révèle aussi que plus d’un tiers des parents pensent que leurs enfants devraient étudier au moins 6h à 10h par semaine pendant l’été pour compenser le déficit scolaire accumulé. Et pour 10% d’entre eux plus de 10h par semaine serait nécessaire ! Entre plage et soutien scolaire, il semble que les parents envisagent des vacances studieuses. “Les vacances scolaires doivent rimer avec une expérience d'apprentissage positive et ludique.” précise Marie Cadoux, tutrice chez GoStudent. “Après l'année qu'ils ont vécue, il est important de recharger les batteries des enfants tout en préparant celle à venir. Aménager des temps de leçon sans la pression des devoirs leur permettra d'aborder la rentrée en toute sérénité. **Et chez nos voisins européens ?** A la question, quelle note globale donneriez-vous aux professeurs ayant enseigné à distance cette année, les parents français sont beaucoup plus strictes que leurs voisins espagnols et germanophones. Sur un barème de 1 = Très bon à 5 = Très mauvais, 40% des parents français donnent la note de “satisfaisant”, 25% “mauvais” et 15% “très mauvais”. Alors qu’en Autriche et en Allemagne, plus de la moitié des parents (52%) ont attribué une note de “satisfaisant” à “très bon” et en Espagne, deux tiers des parents ont jugé les professeurs de “satisfaisant” à “exceptionnel”. **Des incertitudes pour l’année prochaine** Enfin, à l’issue du sondage, seulement 1 parent sur 2 pense que les écoles resteront ouvertes en 2021/22. 20% d’entre eux pensent que les écoles pourraient fermer à nouveau et 30% restent dans l’incertitude. Enquête réalisée par GoStudent auprès de 500 parents en France (500 parents en Espagne et 1500 en Allemagne/Autriche) entre le 25 et le 31 Mai 2021. Téléchargez nos infographies ici. **A propos de GoStudent** GoStudent est une plateforme d'apprentissage numérique dédiée à l'enseignement en ligne et représente l'avenir du tutorat. Cette start-up de la EdTech implantée à Lyon depuis Octobre 2020 a été fondée en 2016 par Felix Ohswald (PDG) et Gregor Müller (DG) à Vienne et est active dans 15 pays. GoStudent propose des cours individuels payants en ligne pour toutes les matières scolaires de la primaire au lycée. Divers investisseurs tels que Speedinvest, Left Lane Capital, DN Capital et Coatue ont déjà investi un total de 86 millions d'euros dans cette plateforme en pleine expansion. GoStudent emploie plus de 500 personnes dans 12 bureaux internationaux. L’entreprise compte plus de 400 000 cours réservés chaque mois, environ 13000 clients et 5000 tuteurs.

Lire plus
Lyon, France , 01 June 2021 GoStudent partage ses conseils adaptés à la génération Z pour accompagner son ado en période de révisions

**GoStudent partage ses conseils adaptés à la génération Z pour accompagner son ado en période de révisions** - 74% des jeunes de 15 à 20 ans déclarent une perte de motivation scolaire et 71% d’entre eux ont l’impression de décrocher selon un récent sondage* - Les parents se sont vus sur-responsabilisés ces derniers mois pour assurer une continuité pédagogique auprès de leurs enfants - GoStudent prône de nouvelles méthodes d'apprentissage pour soutenir les familles à un mois des examens. Après une année scolaire difficile, GoStudent souhaite soutenir les familles dans la période de révisions en proposant aux parents des conseils adaptés à leurs ados. En prenant en compte les besoins de la génération Z, la start-up cherche à améliorer l'environnement d’apprentissage des élèves pour renforcer leur motivation et leur performance. Si le e-learning permet de réviser partout et tout le temps, il apporte surtout de nouvelles méthodes, aussi efficaces en termes d’assimilation et de mémorisation. *“Le soutien d’adultes est capital dans l’éducation d’un enfant. Il ne s’agit pourtant pas de forcer ce dernier à suivre une méthode qui ne lui correspond pas.”* précise Marie Cadoux, tutrice chez GoStudent. *“L’important est de le rassurer et d’utiliser notre connaissance de ses passions pour lui proposer des formes d’apprentissage ludiques. Qui de mieux placé qu’un parent pour transformer un jeudi soir en apéro quiz d’histoire-géo ?”* **Nos 5 conseils aux parents pour aider son ado en période de révisions** **1/ Réviser les maths avec Minecraft** Et si on remplaçait le stylo par la manette de jeu ? GoStudent a récemment expérimenté des cours particuliers en ligne de maths via le jeu vidéo Minecraft. Très plébiscité par les ados, ce jeu de construction libre se prête parfaitement à la révision de certains thèmes comme le calcul de surface, les unités de mesure et la résolution de problèmes arithmétiques. **2/ Visualiser pour mieux mémoriser grâce au mind-mapping** La mémorisation pendant la période de révisions est une vraie gymnastique mentale. La mind-map permet de faciliter l’assimilation d’un grand nombre de notions de façon ludique et visuelle. Comment ? En réalisant une carte mentale illustrée avec un noyau pour le thème central, des branches par catégorie et des ramifications pour chaque notion. **3/ Remplacer les fiches bristol par des applications** Aujourd’hui grâce au e-learning on peut réviser ses dates d’histoire en rappant, revoir sa philo en jouant à un quizz ou perfectionner son oral d’anglais en live via la webapp de GoStudent. La fiche bristol d’antan s’enregistre même en format flashcard numérique pour y avoir accès partout avec son smartphone. **4/ Réduire l’anxiété avec la musicothérapie** Adepte de la playlist Relaxing Spa ou Nature Sounds ? C’est le moment de partager ses goûts musicaux avec ses enfants. Il a été prouvé qu’une musique relaxante avait un effet de diminution de l’anxiété en faisant baisser le taux de cortisol - l’hormone liée au stress. A écouter sans modération quand la pression monte ! **5/ Feuilleter plutôt que scroller avant de s’endormir** Oui aux applis mais pas avant de dormir ! Le première phase de sommeil appelée “d’avant minuit” est la plus réparatrice et favorise la capacité de l’enfant à assimiler les connaissances. On veille donc à ce que l’heure du coucher se fasse plus tôt et sans smartphone qui a tendance à retarder l’endormissement. Selon le dernier sondage de GoStudent**, 43% des jeunes privilégient l’heure du coucher pour bouquiner, on en profite donc pour glisser discrètement le dernier tome de sa saga préférée pour lui changer les idées. *Sondage réalisé auprès de 2000 jeunes français de 15-20 ans entre le 09 et le 22 Février 2021 par L’Étudiant/BVA/Orange. **Sondage réalisé auprès de 500 enfants français de 6-18 ans entre le 13 et le 19 Avril 2021 par GoStudent. **1000 cours particuliers en ligne offerts aux collégiens** Pour soutenir les collégiens ayant souffert de déficit scolaire cette année, la start-up de la EdTech noue un partenariat avec l’éditeur Nathan pour offrir 1000 annales du brevet 2021 accompagnées d’un cours particuliers en ligne gratuit avec un tuteur qualifié. Une initiative qui vise à accompagner individuellement chaque élève en fonction de ses besoins grâce à la plateforme numérique de GoStudent. **A propos de GoStudent** GoStudent est une plateforme d'apprentissage numérique dédiée à l'enseignement en ligne et représente l'avenir du tutorat. Cette entreprise de la EdTech a été fondée en 2016 par Felix Ohswald (PDG) et Gregor Müller (DG) à Vienne et est active dans 18 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours individuels payants de la primaire au lycée pour toutes les matières scolaires. GoStudent emploie plus de 500 personnes dans 12 villes à travers l’Europe. Plus de 400 000 cours sont réservés chaque mois. GoStudent compte actuellement environ 13.000 clients et 5000 tuteurs.

Lire plus
Lyon, France , 19 May 2021 Réviser ses maths sur Minecraft : quand la manette remplace les livres de révisions

**Réviser ses maths sur Minecraft : quand la manette remplace les livres de révisions** A l’approche des examens, GoStudent lance une méthode d'apprentissage basée sur l'edutainment pour augmenter la motivation et les résultats des élèves. Mai 2021 Lyon - Afin d'enrichir l'expérience d'apprentissage de ses élèves, la plateforme de tutorat en ligne GoStudent lance des cours de mathématiques ludo-éducatifs via le célèbre jeu vidéo Minecraft. Dans un village virtuel spécialement conçu par le tuteur, les élèves interagissent et résolvent des problèmes de mathématiques de manière ludique. **Des méthodes d’enseignement adaptées aux digital natives** On sait depuis longtemps que les jeux vidéo favorisent l'apprentissage et la résolution de problèmes. Dans les années 80, le sujet est apparu sous le nom d’ edutainment - une combinaison d'éducation et de divertissement. Le ludo-éducatif conçu pour être très divertissant permet par conséquent d’accroître la motivation et les résultats. Aujourd’hui, les élèves grandissent en jouant à des jeux vidéo et leur façon d'apprendre a radicalement changé. Nés avec le numérique, ils nécessitent une nouvelle approche pédagogique. Malheureusement, les enseignants sont souvent réticents à intégrer les jeux vidéo dans le monde de l'éducation. De plus, les techniques d'enseignement ludo-éducatif nécessitent des instructeurs ayant de meilleures compétences numériques contrairement aux techniques d'enseignement narratif souvent utilisées dans les salles de classe. Pourtant, l'industrie ludo-éducative offre de nombreuses possibilités dans un pays comme la France, qui compte près de 36 millions de joueurs de jeux vidéo en 2020 avec un enfant sur deux déclarant jouer tous les jours*. Par ailleurs, l'ordinateur se place juste devant la console comme support préféré des joueurs. **Calculer la superficie d’un enclos d’animaux ou la quantité de bois pour la construction d’une maison** Dans Minecraft, des paysages en 3D sont construits à partir de cubes. C'est l'un des jeux les plus populaires de notre époque pour les enfants de 6 ans à l'adolescence. Certains thèmes comme le calcul de surface, les unités de mesure et la résolution de problèmes arithmétiques s'y prêtent parfaitement. Les élèves peuvent construire eux-mêmes des figures géométriques et avoir les tâches visualisées devant eux. D'une part, cela motive les élèves à apprendre, et d'autre part, cela augmente leur capacité de mémorisation, car ils s'amusent davantage et apprécient la matière en visualisant le côté pratique. Oliver, tuteur chez GoStudent déclare “*Moi-même, j'ai toujours eu des problèmes à l'école jusqu'à ce que quelqu'un m'explique clairement les mathématiques. Depuis lors, je suis fasciné*." Pendant les séances de tutorat en ligne, les élèves sont invités à calculer la quantité de bois dont ils ont besoin pour achever la construction de la maison incomplètement bâtie ou à calculer comment répartir équitablement tous les biens disponibles dans une ville. Oliver utilise les mêmes techniques que les concepteurs de jeux en matière d'engagement des joueurs c'est à dire savoir comment garder une personne concentrée pendant des heures en essayant activement d'atteindre de nouveaux objectifs et de résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils lui sont présentés. **Étendre le concept jusqu’aux salles de classe** La start-up GoStudent entend bien révolutionner le soutien scolaire en cherchant constamment de nouvelles méthodes d’apprentissage efficaces auprès des élèves. "*Les jeux informatiques doivent être davantage dans la ligne de mire des écoles et du corps enseignant - ils devraient faire leur entrée dans les salles de classe*", demande Felix Ohswald, PDG et cofondateur de GoStudent. "*Les jeux enseignent l'action orientée vers la solution, la concentration et l'endurance cognitive, mais leurs avantages peuvent aussi être étendus aux matières scolaires classiques.*" *Etude SELL, Novembre 2020 **A propos de GoStudent** GoStudent est une plateforme d'apprentissage numérique dédiée à l'enseignement en ligne et représente l'avenir du tutorat. Cette entreprise de la EdTech a été fondée en 2016 par Felix Ohswald (PDG) et Gregor Müller (DG) à Vienne et est active dans 18 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours individuels payants pour toutes les matières scolaires. Divers investisseurs tels que Speedinvest, Left Lane Capital, DN Capital et Coatue ont déjà investi un total de 86 millions d'euros dans cette plateforme en pleine expansion. GoStudent emploie plus de 500 personnes dans 11 villes à travers l’Europe. Plus de 350 000 cours sont réservés chaque mois. GoStudent compte actuellement environ 13.000 clients et 5000 tuteurs. Plus d’infos sur : www.gostudent.org

Lire plus
Lyon, France , 03 May 2021 Améliorer les résultats d'apprentissage grâce à des enseignants émotionnellement intelligents

**Améliorer les résultats d'apprentissage grâce à des enseignants émotionnellement intelligents** GoStudent sort l'enseignement de la boîte noire en utilisant l'intelligence artificielle, bien que l’utilisation de cette technologie pour mesurer les performances des élèves et des enseignants en classe soit largement controversée en Europe. Grâce à l'outil intelligent de suivi des émotions iMotions, qui mesure simultanément 32 points sur le visage des élèves et des tuteurs, GoStudent a pu tirer des premières hypothèses de son étude sur le rôle des émotions en classe. Quelles sont les émotions qui prévalent pendant une leçon ? Comment sont-elles corrélées entre les tuteurs et les élèves ? Quelles émotions peuvent être bénéfiques pour créer un environnement d'apprentissage agréable ? Sur une période de 8 semaines, 16 duos tuteurs-élèves ont été analysés sur un total de 104 cours particuliers en ligne. **La joie se transmet du professeur à l'élève et augmente l'attention** L'étude montre que la proportion d'émotions positives dans la classe joue un rôle prédominant. De façon générale, il a été remarqué que les émotions des tuteurs sont en forte corrélation avec celles des élèves. Lorsqu'une émotion est manifestée par le tuteur, au même moment la même émotion est présente chez l'élève également. Dans le cadre de l’étude, l'émotion "joie" présente la plus forte corrélation entre les élèves et les enseignants et il a été remarqué que lorsque celle-ci prédomine en classe, les élèves sont plus attentifs. "Cela indique la grande importance des émotions positives et d'une atmosphère détendue et conviviale dans le façonnage de l'environnement d'apprentissage", commente Felix Ohswald, co-fondateur et PDG de GoStudent. **La colère, issue d’une frustration liée à une matière ?** L’enquête révèle également que l’émotion “colère” est très fortement corrélée entre le tuteur et l’élève. "Nous souhaitons mener d'autres études pour voir dans quelle mesure cette émotion peut être liée au sentiment de frustration par rapport à telle ou telle matière", déclare Felix Oshwald, qui poursuit : "Dans la plupart des cas, les élèves suivent des cours de soutien dans les matières qui leur posent problème. Dans de futures études, nous aimerions savoir si la colère diminue avec le temps lorsqu'un tuteur et un étudiant travaillent ensemble sur une plus longue période." **Les mathématiques : une matière aux extrêmes** Les mathématiques, la matière la plus populaire en nombre de leçons réservées chez GoStudent, montrent une grande variation des résultats en ce qui concerne le niveau d'attention des élèves et des tuteurs. Dans le cadre de notre étude, le niveau d'attention était soit extrêmement faible, soit très élevé. **Latin, anglais et allemand : le top 3 de l'attention** L'étude montre que les matières latin, anglais et allemand requièrent un niveau d'attention plus élevé de la part des élèves et des tuteurs que pour d’autres matières comme la biologie et la chimie. Il a aussi été remarqué que le français en tant que matière de langue étrangère semblait demander moins d'attention que le latin, l'anglais et l'allemand. "Ces premiers résultats indiquent l'importance de l'intelligence émotionnelle et que l'empathie de la part des enseignants ne doit pas être sous-estimée", déclare Felix Ohswald. "Nous avons désormais de nombreuses preuves que les émotions de l'enseignant sont directement transmises à l'élève. Une formation spécifique sur ce sujet pourrait aider les tuteurs à mieux contrôler leurs émotions en classe et ainsi contribuer à influencer positivement l'environnement d'apprentissage à l'avenir." suggère Felix Ohswald. GoStudent prévoit d’étendre son étude à un plus grand groupe d’évaluation lors de la prochaine étape, d’ajouter des données démographiques et d’automatiser ce type d’analyse. Ces données seront collectées sur le long terme pour permettre à la start-up de toujours fournir aux élèves la meilleure expérience d’apprentissage possible. **À propos de GoStudent** GoStudent est une plateforme d'apprentissage numérique dédiée à l'enseignement en ligne et représente l'avenir du tutorat. Cette entreprise de la EdTech a été fondée en 2016 par Felix Ohswald (PDG) et Gregor Müller (DG) à Vienne et est active dans 19 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours individuels payants pour toutes les matières scolaires. Divers investisseurs tels que Speedinvest, Left Lane Capital, DN Capital et Coatue ont déjà investi un total de 86 millions d'euros dans cette plateforme en pleine expansion. GoStudent emploie plus de 400 personnes dans 8 villes à travers l’Europe. Plus de 350 000 cours sont réservés chaque mois. GoStudent compte actuellement environ 10.000 clients et 3000 tuteurs.

Lire plus
Lyon, France , 23 April 2021 Journée Mondiale du Livre - Plus d’un tiers des enfants en France lisent quotidiennement selon l'enquête de GoStudent

**Journée Mondiale du Livre** **Plus d’un tiers des enfants en France lisent quotidiennement** Alors que les librairies ont été reconnues comme “commerces essentiels” pour ce troisième confinement, la lecture séduit toujours les enfants comme le révèle l’enquête menée par GoStudent* auprès de 3000 enfants de 6 à 18 ans. À l'occasion de la Journée Mondiale du Livre qui se tiendra le 23 Avril prochain, la plateforme de soutien scolaire GoStudent publie ses résultats sur les habitudes de lecture des enfants en France et chez ses voisins européens. - 35% des enfants en France lisent quotidiennement - Les enfants français lisent plus et plus fréquemment que les enfants espagnols - Une plus grande ouverture au livre numérique dans les pays germanophones - En plus de l'orthographe et de la grammaire, la lecture favorise la créativité des enfants, leur capacité de concentration et leur empathie. **Les habitudes de lecture en France** Lire avant de s'endormir, toujours la coutume Majoritairement, le moment préféré des enfants pour lire est avant de s’endormir (43%). Si 30% des enfants déclarent qu'ils aiment généralement lire pendant leur temps libre, environ 23% déclarent qu'ils ne se soucient pas du moment où ils lisent. Seuls 3,8 % des enfants interrogés préfèrent lire dans les transports publics, par exemple sur le chemin de l'école. Plus d'un tiers des enfants interrogés lisent tous les jours ! De même, un quart des enfants français lit 2 à 3 fois par semaine. Une moyenne élevée par rapport à l’Espagne où seulement un peu plus d’un quart des enfants interrogés déclarent lire quotidiennement (27%). Et si vous demandez aux enfants français pourquoi ils ne lisent pas plus, 75% répondent qu’ils n’ont pas le temps contre 25% qui déclarent ne pas aimer la lecture. Feuilleter plutôt que scroller Le “bon vieux livre papier” est toujours populaire auprès des jeunes. 94% d’entre eux le préfèrent en version papier vs un ebook (4%) ou un livre audio (2%). Pour ce qui est de l’acte d’achat, deux tiers des jeunes lecteurs privilégient encore le commerce physique avec les librairies contre un tiers d’achat en ligne. Au placard les romans d’amour, les enfants veulent de l’action Les genres les plus populaires en France auprès des enfants sont Mystère et Fantaisie (25%) et Action et Aventure. Fini les romans d’amour (11%) même auprès des jeunes filles qui représentaient 66% de nos sondés. Les genres les moins populaires sont la science-fiction (5 %), les polars (3 %) et horreur/thriller (3%). La poésie séduit seulement 1 % des lecteurs. **Et en Europe** Les Allemands rats de bibliothèque, les Espagnols paresseux de la lecture ? Dans une comparaison internationale, la France, l’Allemagne et l’Autriche se placent devant l’Espagne en termes de consommation de lecture. En Allemagne, un enfant sur cinq a lu plus de 20 livres l'année dernière et les résultats sont presque identiques pour la France. Les enfants espagnols ont rejoint le classement international des “paresseux” de la lecture avec seulement 10 % des enfants ayant déclaré avoir lu plus de 20 livres au cours de l'année écoulée. Enfin, les enfants autrichiens et allemands apparaissent plus ouverts au livre numérique que les enfants français et espagnols. En Autriche et en Allemagne, 8 % des enfants préfèrent les livres électroniques et 9 % les livres audio. Alors qu’en France et en Espagne, le chiffre combiné des livres audio et numérique atteint difficilement les 6%. **Pourquoi la lecture est-elle si importante dans l’apprentissage ?** “La lecture ne permet pas seulement de développer les compétences en orthographe et en grammaire. Elle élargit également le vocabulaire, favorise les capacités d'empathie, la créativité et la capacité de concentration. La lecture met également le cerveau à l'épreuve. Il faut reconnaître les connexions et relier différentes zones du cerveau dans ce processus." explique un tuteur de GoStudent. Felix Ohswald, fondateur et PDG de GoStudent ajoute "Chez GoStudent, nous travaillons ensemble avec les élèves pour assurer un succès d'apprentissage sur le long terme. La compréhension du contexte et la pensée interconnectée sont des compétences essentielles. C'est pourquoi il est important pour nous de mieux comprendre les compétences en lecture de nos élèves et d'optimiser notre enseignement en fonction de cela.” Grâce à l'enquête sur les habitudes de lecture des élèves de la primaire au lycée, la plateforme de tutorat en ligne GoStudent cherche à faire évoluer ses programmes d'apprentissage en s’adaptant aux besoins de ses élèves. Enquête menée entre le 13 et le 19 Avril 2021 auprès de 3000 enfants de 6 à 18 ans en Allemagne, en Autriche, en France et en Espagne. **À propos de GoStudent :** GoStudent est une plateforme d'apprentissage numérique dédiée à l'enseignement en ligne et représente l'avenir du tutorat. Cette entreprise de la EdTech a été fondée en 2016 par Felix Ohswald (PDG) et Gregor Müller (DG) à Vienne et est active dans plus de 10 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours individuels payants pour toutes les matières scolaires. Divers investisseurs tels que Speedinvest, Left Lane Capital, DN Capital et Coatue ont déjà investi un total de 86 millions d'euros dans cette plateforme en pleine expansion. GoStudent emploie plus de 400 personnes dans 8 villes à travers l’Europe. Plus de 350 000 cours sont réservés chaque mois. GoStudent compte actuellement environ 10.000 clients et 3000 tuteurs. CONTACT PRESSE Lucie Poncet PR & Communications Manager France [email protected] +33 660 466867

Lire plus
Lyon, France , 02 April 2021 GoStudent propose 5 millions de cours particuliers au gouvernement français pour lutter contre le déficit scolaire

Avril 2021 - A la suite de l’annonce de la fermeture des écoles, la start-up de la EdTech GoStudent réagit et interpelle le gouvernement pour apporter son soutien aux parents et aux élèves pour les semaines à venir. **GoStudent a décidé de proposer publiquement au gouvernement 5 millions de cours particuliers en ligne** à prix coûtant - sans bénéfices pour l’entreprise - pour aider jusqu’à 500 000 élèves en leur faisant bénéficier de 10 leçons chacun et leur assurer un accompagnement individualisé jusqu’à la fin de l’année scolaire. Cette initiative inédite de la part de GoStudent intervient au moment même où les familles s’organisent pour ne pas renouveler l’expérience douloureuse du confinement strict de l’an passé qui avait laissé un grand nombre de parents démunis face au manque d’outils et aux pratiques d’enseignement à distance inefficaces. Selon une étude rendue publique par le Ministère de l’Education en juillet dernier, seulement 15% des parents de collégiens et lycéens étaient tout à fait d’accord avec l’affirmation selon laquelle leur enfant avait maintenu le niveau d’apprentissage pendant le confinement et seulement 6% que leur enfant avait pu progresser. Un constat alarmant qui fait réagir Felix Oshwald - co-fondateur de GoStudent : “ En tant qu’acteur privé, nous croyons qu’il est aussi de notre devoir d’apporter notre soutien et nos solutions aux parents. Institutions publiques ou organisations privées, chacun doit prendre ses responsabilités pour offrir aux élèves l’enseignement de qualité dont ils méritent.” Alors que GoStudent est en train de s’imposer en France sur le marché de l’apprentissage en ligne, la startup vient de lever 70M€ pour continuer son développement européen et devenir un véritable partenaire pour tous les parents face au déficit scolaire. **À propos de GoStudent :** GoStudent est une plateforme d'apprentissage numérique dédiée à l'enseignement en ligne et représente l'avenir du tutorat. Cette entreprise de la EdTech a été fondée en 2016 par Felix Ohswald (PDG) et Gregor Müller (DG) à Vienne et est active dans plus de 10 pays. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours individuels payants pour toutes les matières scolaires. Divers investisseurs tels que Speedinvest, Left Lane Capital, DN Capital et Coatue ont déjà investi un total de 86 millions d'euros dans cette plateforme en pleine expansion. GoStudent emploie plus de 400 personnes dans 7 villes à travers l’Europe. Plus de 350 000 cours sont réservés chaque mois. GoStudent compte actuellement environ 10.000 clients et 3000 tuteurs. **CONTACT PRESSE** Lucie Poncet PR & Communications Manager France [[email protected]](mailto:[email protected]) +33 660 466867 [www.gostudent.org](https://www.gostudent.org)

Lire plus
Lyon, France , 30 March 2021 EdTech - GoStudent réalise une levée de fonds de 70M€ pour révolutionner les cours particuliers en Europe

Mars 2021 - La start-up de e-learning GoStudent vient de boucler une levée de fonds en série B auprès du nouvel investisseur principal américain Coatue et de ses investisseurs historiques Left Lane Capital et DN Capital. **Avec 70 millions d’euros levés, il s’agit de la plus grosse levée de fonds jamais atteinte en Europe** sur le marché de l’EdTech K-12 soit le segment de l’enseignement scolaire. **GoStudent révolutionne les cours particuliers** en offrant un service de mise en relation avec le meilleur tuteur pour chaque élève et une plateforme en ligne pour suivre des cours individuels à distance. Sur la base d’un abonnement payant de 6, 12 ou 24 mois, l’entreprise propose un accompagnement individualisé tout au long de la scolarité de l’élève, de la primaire au lycée et sur toutes les matières. La start-up avait déjà levé 13,3M€ en 2020 lors d’une hausse de la série A. La confiance de ses investisseurs confirme les ambitions de croissance exponentielle de cette entreprise dédiée à l’enseignement individualisé en ligne. **GoStudent en quelques chiffres** - **70 millions d’euros levés** auprès du nouvel investisseur principal Coatue (New York) et des investisseurs historiques Leftlane Capital (New York) et DN Capital (Londres). - **30% de croissance** en moyenne chaque mois - **10 pays actifs** à travers l’Europe - **300 employés** à Vienne, Berlin, Lyon, Londres, Madrid, Dusseldorf et Milan - **Plus de 250 000 leçons** réservées chaque mois **Des plans de croissance audacieux et de nouveaux marchés** Ce nouveau financement permettra à GoStudent d'accélérer son développement à l’international et de continuer son implantation sur les marchés stratégiques du soutien scolaire comme la France, l’Espagne, l’Italie, le Royaume Uni et l'Irlande. D’autres pays seront ouverts au premier semestre 2021 comme la Turquie et la Grèce. GoStudent prévoit également d’investir massivement en communication et l’amélioration du produit. D’ici la fin de l’année, la start-up souhaite être présente dans au moins 15 pays à travers l’Europe et compter plus de 800 salariés et 10 000 tuteurs. **Felix Ohswald, co-fondateur et CEO chez GoStudent :** “Nous devenons avec ce nouvel investissement en série B la première start-up européenne sur le marché de l’Edtech K-12 à lever autant de fonds en Europe ! Nous sommes ravis de la confiance accordée par nos investisseurs dans notre ambition de révolutionner l’enseignement dans le monde. Nos objectifs de croissance sont énormes cette année - cet investissement de 70 millions d’euros va nous permettre de positionner GoStudent comme **le leader européen de l’enseignement en ligne de qualité, accessible à tous.”** **Gregor Müller, co-fondateur et COO chez GoStudent :** “Conquérir l’Europe est juste une première étape. Notre mission est de construire la première école mondiale pour aider chaque élève à révéler tout son potentiel. Par conséquent, notre objectif à moyen-terme est de **devenir la plus grande entreprise d’enseignement du monde.”** **GoStudent, le leader européen du cours particulier en ligne** Avec plus de 250 000 leçons réservées chaque mois et une présence dans plus de 10 pays européens, GoStudent est devenu le leader en termes de chiffres sur le segment scolaire (K-12) de l’enseignement en ligne. Ces derniers mois, GoStudent a étendu son équipe à plus de 300 employés et ouvert de nouveaux bureaux à Lyon, Londres, Madrid, Dusseldorf, Berlin et Milan. D’autres verront le jour au deuxième trimestre 2021 à Athènes, Istanbul et Amsterdam. Laura Warnier, Chief Growth Officer de GoStudent s’exprime sur le développement de l’entreprise sur le marché de l'enseignement en ligne à l’échelle européenne : “En mettant en relation chaque élève avec le professeur particulier idéal nous résolvons un problème majeur. En particulier cette année, alors que nous n’avons pas encore surmonté la pandémie, **nous serons un partenaire important pour tous les parents à travers l’Europe pour combattre le déficit scolaire de leurs enfants dû aux confinements et aux pratiques d’enseignement à distance inefficaces.** D’ici fin 2021, nous visons d’offrir nos services de cours particuliers dans plus de 15 pays !” **Un mot des investisseurs** “C’est un voyage excitant en tant qu’investisseur de voir GoStudent grandir si vite et bien à travers l’Europe en offrant un enseignement de grande qualité, accessible à tous.” indique Harley Miller, Managing Partner chez Left Lane Capital et membre du board chez GoStudent. “ **GoStudent conduit le mouvement EdTech européen** qui était jusqu’à maintenant un marché extrêmement fragmenté et traditionnellement offline.” ajoute Vinny Pujji, Partner chez Left Lane Capital et membre du board chez GoStudent. “Nous croyons que GoStudent peut devenir l’entreprise leader de l'enseignement en ligne en Europe. En s’appuyant sur la technologie, GoStudent démocratise un enseignement de qualité pour tous.” affirme Nenad Marovac, Managing Partner & CEO chez DN Capital et membre du board chez GoStudent. “La demande pour les cours particuliers en ligne a été confirmée par **la vitesse fulgurante de croissance de l’entreprise, plus 800% en 2020.”** **A propos de GoStudent** GoStudent représente l’avenir du tutorat grâce à sa plateforme d'apprentissage numérique dédiée à l'enseignement en ligne. Cette start-up de la EdTech, fondée en 2016 par Félix Ohswald (PDG) et Gregor Müller (DG) à Vienne, est aujourd’hui présente en Autriche, Allemagne, Suisse, France, Belgique, Luxembourg, Royaume Uni, Irlande et Italie. Via sa plateforme, GoStudent propose des cours particuliers pour tous les âges, (de la primaire au lycée) et toutes les matières scolaires, sous forme d’abonnement payant. Les cours sont dispensés sur ordinateur (WebApp) ou sur appareil mobile (Mobile App), ce qui permet aux élèves et aux tuteurs d’échanger en direct dans une salle virtuelle. La start-up s’appuie sur l’intelligence artificielle pour mener une sélection rigoureuse des tuteurs proposés, renforcer les processus de mise en relation et assurer des cours particuliers de qualité. Sur le principe du “match”, chaque élève est mis en relation avec le tuteur idéal en fonction de sa personnalité et de ses besoins. Au total, les investisseurs comme Coatue, Left Lane Capital, DN Capital et Speedinvest ont déjà investi 86 millions d’euros dans la société. **A propos de Coatue** Coatue est une des plus grandes plateformes d’investissement technologique du monde avec 40 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Son équipe d’ingénieurs et de data scientists collabore étroitement avec des professionnels de l’investissement pour ajouter de la valeur aux fondateurs et aux équipes de direction de son portfolio. Coatue soutient des entrepreneurs du monde entier à différents niveaux de maturité. Ce gestionnaire a investi dans des entreprises comme Airtable, Anaplan, ByteDance, Chime, Databricks, DoorDash, Instacart, Meituan, Snap, Snowflake et Spotify. **A propos de Left Lane Capital** Left Lane Capital est une entreprise à capital-risque et capital-investissement de croissance basée à New-York. Cette société investit dans des entreprises numériques et technologiques grand public à forte croissance qui établissent des relations durables avec leurs clients. En investissant dans des entreprises en séries A,B et C, Left Lane Capital vise à s’associer à des entrepreneurs extraordinaires qui se lancent sur des catégories de business fondamentales pour l’esprit et la condition humaine. **A propos de DN Capital** DN Capital est l’une des premières sociétés européennes à capital-risque menant des opérations avec Londres, Berlin et la Silicon Valley. La société concentre ses investissements dans des entreprises de logiciels, fintech, marketplaces, santé numérique et Internet grand public en phase de Seed, séries A et B. La mission de DN Capital est d’accompagner les entrepreneurs en créant des leaders mondiaux de leur catégorie. DN a investi très tôt dans des entreprises comme Shazam, Endeca, Auto1, GoStudent, Job and Talent, Mister Spex, Hometogo, OLX, Remitly et Quandoo. **CONTACT PRESSE** Lucie Poncet PR & Communications Manager France [[email protected]](mailto:[email protected]) +33 660 466867 [www.gostudent.org](https://www.gostudent.org)

Lire plus

Lucie Poncet

PR & Communications Manager France

[email protected]

+33 6 60 46 68 67

Contactez-nous

Restez informés en vous abonnant à la newsletter presse

Vos données sont protégées.